couverture fiche projet

Madagascar

À travers ses trois partenaires, Caritas-Antsirabe, le Centre Saint-Benoît et la Coalition paysanne de Madagascar de deux régions, Entraide et Fraternité accompagne 5.701 familles paysannes.

Des greniers qui font disparaitre la faim

Caritas-Antsirabe et le Centre Saint-Benoît ont, entre autres, aménagé 38 greniers communautaires villageois afin de stocker les produits agricoles (haricots, maïs, riz…). Ces greniers réduisent de 10 à 6 mois la période de soudure qui est la période précédant les premières récoltes et où le grain de la récolte précédente peut venir à manquer. Ils constituent une avancée considérable.

Ils ont également construit, dans des régions arides, deux barrages hydro-agricoles qui permettent d’irriguer 150 ha de rizières qui bénéficient directement à 120 ménages.

Grâce au plaidoyer de la Coalition paysanne de Madagascar, trois budgets participatifs et trois marchés communaux ont été mis en place pour obliger les autorités à participer au développement des communautés locales et faciliter l’écoulement de leurs produits.

Enfin, depuis le début du programme, plus de 1000 femmes ont accédé à des postes à responsabilité au sein des organisations paysannes soutenues par les trois partenaires.

Madagascar, la résilience comme espoir

Madagascar demeure un des pays les plus pauvres de la planète avec près de 92% de la population vivant avec moins de deux dollars US par jour et environ 33% des ménages vivant une situation d’insécurité alimentaire. Cette pauvreté se concentre dans les zones rurales qui dépendent de l’agriculture pour assurer leur survie et où vivent plus de 75% de la population.


« Je vends moi-même la production de riz et je gère l’argent gagné. Aujourd’hui, mes enfants et mon mari me respectent. Ils ont de la considération pour moi. Maintenant je suis une Femme avec un F majuscule »
Brigitte
retour